Actualités

L'ENISE rejoint le Concours Geipi Polytech pour son recrutement post-bac

L’ENISE rejoint le Concours Geipi Polytech pour l’édition 2019 pour son recrutement post-bac, portant ainsi le nombre d’écoles partenaires du concours à 34, au côté de :

AgroSup et ESIREM à Dijon, EEIGM et ENSGSI à Nancy, ENIB Brest, ENIM Metz, ENISE Saint-Etienne, INP-ENIT Tarbes, ENSIM et ESGT au Mans, ENSIBS Lorient-Vannes, ESIROI La Réunion, Grenoble-INP Esisar Valence, IMT Lille Douai, ISAT Nevers, ISEL Le Havre, ISTIA Angers, ISTY Mantes-Vélizy, SupGalilée Paris, Télécom Saint-Etienne et les 14 écoles du Réseau Polytech (Annecy-Chambéry, Clermont-Ferrand, Marseille, Grenoble, Lille, Lyon, Montpellier, Nancy, Nantes, Nice Sophia, Orléans, Paris-Sud, Sorbonne, Tours).


Déroulement du concours S 2019 :
-    étude du dossier scolaire pour tous les candidats
-    convocation à un entretien pour les meilleurs dossiers (de mi-avril à mi-mai) ou convocation aux épreuves écrites le 30 avril matin pour tous les autres candidats1 (exercices de maths et de physique chimie adaptés au programme de Terminale S).
Les candidats intéressés devront s’inscrire sur la plateforme du Ministère www.parcoursup.fr entre janvier et mars 2019.

L’ENISE offre 120 places aux élèves de Terminale S pour l’admission en 1ère année.

 

 

Enquête insertion premier emploi 2017

Enquête insertion premier emploi 2017

Menée auprès des ingénieurs ENISE diplômés en 2017 dans le cadre de la GCE (Conférence des Grandes écoles), l’enquête d’insertion professionnelle dresse un panorama 8 mois après la diplomation de la promotion :

Les ingénieurs ENISE s’insèrent rapidement sur le marché de l’emploi et de façon stable : 92% des diplômés sont en situation d’emploi 8 mois après l’obtention de leur diplôme.
67% d’entre eux ont trouvé leur emploi avant même la fin de leurs études.
86% des embauches sont en CDI et 93% ont des statuts cadres.

Des débouchés multiples dans des secteurs d’avenir.
Le monde des transports, de l’industrie et du BTP embauchent plus de la moitié des jeunes diplômés ENISE.


 

 

 

 

 


Un salaire annuel brut (primes et avantages compris) de 38 131 €, en hausse de 2,4% par rapport à l’année précédente

La conférence des grandes écoles

Créée en 1973, la CGE regroupe des établissements d’enseignement supérieur et de recherche français et étrangers qui forment leurs diplômés dans une recherche constante de l’excellence, en liaison avec le monde de l’entreprise, les acteurs de l’économie et de la société civile. Elle a pour vocation de susciter et coordonner des réflexions et travaux sur l’enseignement, la pédagogie et la recherche, dans une perspective d’amélioration du bien-être social et du développement durable.

L'insertion professionnelle des jeunes diplômés des grandes écoles

Depuis 1993, la Conférence des Grandes Écoles (CGE) réalise des enquêtes d’insertion auprès des jeunes diplômés de ses écoles-membres. Il en résulte une enquête nationale, qui est devenue, au fil des années, la référence pour tous ceux et celles qui s’intéressent à l’avenir professionnel des jeunes formés dans les filières d’excellence des écoles de la CGE.

Se former au lean-construction et l’expérimenter

Le programme Lean BTP Loire a été lancé le 27 octobre 2017. Le but est d’aider les entreprises du BTP (de toute taille) à améliorer leur performance opérationnelle en déployant la démarche au sein de leurs sociétés puis à l’échelle du département.
Le Lean management est une méthode de gestion permettant une réduction du gaspillage matériel et une meilleure gestion du temps. Cette approche permet d’allier productivité et amélioration des conditions de travail de tous les acteurs d’un projet.

Trois élèves ont pu réaliser un projet, durant toute leur 5ème année de scolarité. Au premier semestre, dans le cadre de leur projet technique, ils ont réalisé un diagnostic de leur entreprise et élaboré un programme permettant de répondre à ses besoins. Par la suite, leur projet de fin d’études (5 mois) a permis la mise en place concrète et le suivi de ces actions d’amélioration.
Ils ont été formés et accompagnés pendant toute la durée du projet par le cabinet de conseil spécialisé en Lean, IMMA.

La Fédération BTP Loire, la société IMMA et l’ENISE souhaitent poursuivre cette expérience avec d’autres entreprises et d’autres étudiants en proposant des sessions chaque année. C’est devenu un véritable projet de territoire qui va conduire à une transformation des entreprises du BTP.

Ce projet a été soutenu par la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Voir la vidéo.
 

Offrir des moyens de rééducation ludique avec la réalité virtuelle

Lors de son stage au sein de l’ENISE, sous l'encadrement opérationnel de la plateforme de Réalité Virtuelle et en partenariat avec la société Social Dream, Nick Blascovich, étudiant de Texas A&M University, a mis au point un scénario en réalité virtuelle permettant d’offrir des moyens de rééducation ludique à des personnes âgées ayant des problèmes de motricité. On évolue par exemple dans un supermarché où des exercices de motricité simples, comme ramasser un papier au sol ou monter une marche sont proposés sous forme de jeu. Cet environnement plus que réel donne envie d'aller au-delà de ce qu’une personne âgée pourrait faire chez elle ou avec un kinésithérapeute et propose des environnements de la vie qui ne leur étaient plus accessibles. Avec le soutien d'un Ergothérapeute et d'une personne volontaire, atteinte d'une pathologie de type sclérose en plaques, les développements ont puêtre évalués avec succès. 

Une rencontre avec le président de France Alzeihmer, de la directrice régionale des ORPEA, des représentants de la région Auvergne Rhone Alpes et de la BPI aura lieu le 4 octobre prochain à l’ENISE, qui montre l’intérêt de ces expérimentations qui ont pour objectif d'offrir le meilleur de la technologie adaptée à la gérontologie.

Le parcours ergodesign à l'honneur


Le parcours Ergodesign à l’honneur


Le premier « 5 à 7 de l’Ergodesign » s’est déroulé le 17 septembre dernier dans les locaux de l’ENISE.

En présence des partenaires de cette formation d’ingénieur Génie Mécanique, parcours Ergodesign, deux apprentis ingénieurs de la première promotion ont parlé de leurs projets menées au sein des entreprises.

Laura Houver effectue ses 3 années d'alternance au sein de l'entreprise Airbus Hélicoptères, dans le service Facteurs Humains & Ergonomie qui définit toutes les interfaces physiques entre le pilote et l'hélicoptère. Elle a présenté son travail de définition et d’intégration de nouveaux équipements à l'intérieur d’un cockpit d’hélicoptère.

Dans le cadre du projet transversal, alliant les 3 disciplines qui sont la mécanique, l'ergonomie et le design, Antoine Navarro a étudié la conception d’un kiosque urbain en collaboration avec des étudiants de l'école de design de Saint Etienne. Antoine s'est tourné vers la conception d'un kiosque dédié aux AMAP qui serait également mis à disposition de diverses associations.


Lancée en 2017, la formation d’ingénieur génie mécanique ENISE parcours Ergodesign vise à former un ingénieur capable :
-    d’analyser, comprendre les marchés et intégrer les tendances en tant qu’éléments différenciant dans la conception de produits
-    d’apporter des solutions techniques innovantes dès la création du produit par une approche créative intégrant les trois disciplines que sont l’ingénierie, l’ergonomie et le design
-    de définir et mettre en place le processus de conception et ou de production dans le respect de l’environnement et des hommes
 

ENISE Ecole nationale d'ingénieurs de Saint-Etienne
  • Diminuer la taille du texte
  • Réinitialiser la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte

English (UK) Français (FR)