La formation doctorale

Le LMD (Licence, Master, Doctorat)

Conformément aux standards européens, les diplômes délivrés par l’enseignement supérieur français s’articulent autour de 3 grades :

  • La licence est le grade supérieur au baccalauréat et sanctionne un niveau d’étude à Bac+3
  • Le master correspond à un niveau d’étude à Bac+5. Le diplôme d’ingénieur confère ainsi le grade de master au même titre que le diplôme de master.
  • Le doctorat est le plus élevé des grades universitaires. Le grade de docteur est attesté par un diplôme national délivré par un établissement accrédité à la suite d’une soutenance de travaux réalisés normalement au cours de 3 années de recherche postérieures à l’obtention du grade de master (Bac+8).


Le diplôme d’Habilitation à Diriger des Recherches est le diplôme de niveau le plus élevé délivré par l’enseignement supérieur français. Il sanctionne une expérience de direction de recherches de plusieurs années après la soutenance publique d’un mémoire devant un jury constitué de professeurs des universités ou assimilés. Il ne correspond pas un grade universitaire.

Pourquoi faire un doctorat ?

Dans une société mondialisée, les entreprises doivent sans cesse innover en recherchant des produits nouveaux pour atteindre de nouveaux marchés ou encore en développant de nouvelles technologies plus performantes, plus sures et plus efficaces. La formation par la recherche dont le doctorat est le fer de lance permet à un étudiant de se construire dans l’univers de la recherche et ainsi de développer son esprit d’innovation tant recherché dans le monde d’aujourd’hui.

Les connaissances et compétences qu’il acquiert sont scientifiques et techniques bien sûr. Mais l‘aptitude à mener à bien un projet d’envergure (le sujet de thèse), à faire des synthèses à travers la rédaction d’articles scientifiques, à présenter des conférences internationales, devant un public de scientifiques experts sont autant de qualités extrêmement recherchées dans une société mondialisée. C’est d’ailleurs pour cela que le doctorat est considéré comme le diplôme le plus prestigieux dans les sociétés anglo-saxones (RU, Allemagne, Etats Unis…), qu’il est en train de le devenir en France et qu’il est en général nécessaire pour atteindre certains niveaux de fonctions dans des grandes entreprises étrangères. Ceci est particulièrement vrai dans le domaine des Sciences pour l’Ingénieur.

Enfin, l’accès à certains métiers nécessite le doctorat. Pour devenir enseignant-chercheur ou chercheur dans un établissement public, le grade de docteur est requis. Même si le doctorat n’est pas expressément demandé pour postuler aux métiers de la recherche dans l’industrie, il apparaît que le grade de docteur, de par l’expérience de la recherche qu’il sanctionne, facilite grandement l’accès à ces fonctions.

Les métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche

Le grade de docteur permet d’accéder aux métiers d’enseignant-chercheur et de chercheur dans un établissement public. Ainsi, les fonctions de Maitre de Conférences sont accessibles après une phase de qualification (délivrée par le Conseil National des Universités) et des concours nationaux. L’accès aux fonctions de Professeurs des Universités nécessite en plus d’être titulaire de l’Habilitation à Diriger des Recherches.
 

Le Doctorat à l’ENISE

Le doctorat est préparé au sein du laboratoire LTDS UMR 5513 CNRS/ECL/ENISE/ENTPE sous la direction d'un directeur de thèse et dans le cadre de l'Ecole Doctorale Sciences Ingéniérie Santé (EDSIS 488) à laquelle l'ENISE est associée au coté de l'Ecole Centrale de Lyon.
L’Ecole Doctorale veille à la qualité du recrutement, assure la formation du doctorant dans les domaines scientifiques et le prépare à son insertion professionnelle.

La Charte de thèse de l’Université de Lyon et l’annexe Ecole Doctorale SIS définissent le cadre juridique  et l’engagement de tous les partenaires de la thèse.

Les conditions d’inscription

Le diplôme :
le candidat doit être titulaire d’un diplôme national de master ou d’un diplôme conférant le grade de master (diplôme d’ingénieur) à l’issue d’un parcours de formation établissant son aptitude à la recherche. L’aptitude à la recherche est en général démontrée lors de stages réalisés au cours de la scolarité ou attestée par l’obtention d’un diplôme de master à finalité recherche.

Le financement :
L’inscription en thèse de doctorat SIS est assujettie à l’existence d’un financement sur trois ans.
Le laboratoire recherche toutes les  possibilités pour  financer les travaux de recherche et assurer  au doctorant des ressources suffisantes.
Les sources de financement sont diverses :
- Contrat doctoral du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche
- Le contrat CIFRE proposé par  les partenaires industriels est très prisé par les ingénieurs
- Le contrat à durée déterminé proposé par un industriel
- Les bourses institutionnelles ou allocations de recherche de collectivités diverses

Le contrat doctoral à durée déterminée de 3 ans est la référence pour assurer au candidat un niveau de rémunération minimum de 1686 € brut mensuel ou 2025 € si le doctorant effectue des activités complémentaires comme de l’enseignement. (décret du 23 avril 2009 et arrêté du 23 avril 2009)

Le choix du sujet :
La préparation d’une thèse repose sur l’accord librement conclu entre le doctorant et le directeur de thèse. Cet accord porte sur le choix du sujet et sur les conditions de travail nécessaires à l’avancement de la recherche. En général plusieurs sujets sont proposés par les laboratoires.
C’est une étape clé car l’étudiant s’apprête à passer trois années sur le sujet choisi. En général le choix du sujet et de l’encadrement ne font qu’un.

Chaque candidature est soumise à l’avis préalable du Directeur de  l’Ecole Doctorale qui vérifie que les conditions scientifiques, matérielles et financières sont réunies pour garantir le bon déroulement des travaux de recherche du candidat et de la préparation de la thèse.

Le déroulement de la thèse

La durée de référence de la thèse est de trois ans pour un doctorant inscrit à temps complet.
Le doctorant rend compte régulièrement de ses travaux à son directeur de thèse.
A la fin de la 1ère année, le comité de suivi des thèses vérifie le bon déroulement de la thèse.
Chaque année en préalable à la réinscription, le doctorant fournit une synthèse de l’avancement de ses travaux.
A la fin de la seconde année, l’échéance prévisible de soutenance est débattue.
L’inscription en 4e année est soumise à une procédure spécifique.
L’inscription en 5e année est exceptionnelle et assujettie à une activité salariée ou à des événements de force majeure.

La formation doctorale

L’ED SIS propose au doctorant un programme de formation en complément de ses activités de recherche. La formation est obligatoire à concurrence de 80 heures de formation disciplinaire et 120 heures de formation « Programme d’Accompagnement des Thèses » ou PACT (formation transdisciplinaire et aide à l’insertion professionnelle) sur la durée de la thèse.(validation et de dispense de formation 2014-2015)

Les thèses soutenues récemment

Les modalités de constitution du jury et de soutenance doivent être conformes à la législation en vigueur (arrêté du 7 août 2006 relatif à la formation doctorale).

L'ENISE et l'Ecole Centrale de Lyon délivrent conjointement le diplôme de doctorat.

Les thèses à l’ENISE.

Les thèses soutenues prochainement

11/12/2015 à 10h - ENISE (58 rue Jean Parot 42000 Saint-Etienne) - Amphi_323 -  Alexis VAN ROBAEYS - Spécialité : Mécanique et Ingénierie

Sujet de la thèse : « Etude expérimentale et numérique du faïençage thermique en rectification du 32CrMoV13 nitruré »

 

ENISE Ecole nationale d'ingénieurs de Saint-Etienne
  • Diminuer la taille du texte
  • Réinitialiser la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte

English (UK) Français (FR)