Actualités

Avis de soutenance de thèse de doctorat Moez SELMI

AVIS DE SOUTENANCE DE THESE DE DOCTORAT
SOUTENANCE PUBLIQUE


SOUTENANCE EN VISIOCONFERENCE
Via Teams


Mardi 28 juillet 2020 à 10 h - heure de France (9h de Tunisie)

Monsieur Moez SELMI

Soutiendra une thèse de doctorat de l’Université de Lyon
opérée conjointement au sein de l’Ecole Centrale de Lyon
et de l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Saint-Etienne

Spécialité : Sciences et génie de l’environnement

Sujet de la thèse : Etude expérimentale et modélisation du comportement des sols meubles traités par un agent tensio-actif

Thèse préparée en cotutelle à l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Saint-Etienne, Laboratoire LTDS et l’Ecole Nationale d’ingénieurs de Tunis, Laboratoire LGC relevant de l’université de Tunis El Manar - TUNISIE

Travail scientifique encadré par M. Philippe DUBUJET, directeur de thèse, MME Mariem KACEM-BOUREAU, co-encadrante et M. Mehrez JAMEI (ENIT)
 

Organisation rentrée 2020-2021

Organisation de la rentrée 2020-2021

Les consignes suivantes sont conformes avec la circulaire ministérielle du 11 juin 2020 intitulée « Orientations pour les opérateurs du MESRI relatives à la préparation de la rentrée universitaire 2020 ».
Les mesures proposées sont susceptibles d’évoluer en fonction de l’évolution sanitaire.

Comment se déroule la rentrée ?

Dans le contexte des contraintes sanitaires actuelles et afin de pouvoir nous adapter au mieux à d’éventuels changements liés à l’évolution de la situation actuelle, la rentrée 2020-2021 à l’ENISE se fera avec un mode hybride présentiel/distanciel.

La répartition des cours sur place ou à distance est organisée selon les emplois de temps, pour permettre le respect des mesures sanitaires et de la distanciation physique.

Quelles sont les consignes générales applicables à l’ENISE ?

  •     Distanciation physique à respecter (1m latéral)
  •     Port du masque obligatoire. L’ENISE n’est pas responsable de la fourniture de masques aux étudiants.
  •     Gestes barrières : Le lavage régulier des mains au savon ou l’utilisation de gel hydroalcoolique est conseillé
  •     Marquage au sol du sens de circulation à respecter
  •     En cas de symptômes de COVID-19 :
    •         rester chez soi et se faire dépister
    •         si les symptômes apparaissent en cours, se rendre à l’infirmerie
    •         dans l’éventualité d’un « cas contact », prévenir l’infirmerie qui informera de la marche à suivre
    •         Toute absence liée au COVID suit la procédure habituelle de justification d’absence
  •  L’application de traçage StopCovid est disponible pour téléchargement gratuit, pour ceux qui le souhaitent

Quelles sont les consignes applicables en cours ?

  •     Des salles de cours affectées à un groupe sur une demi-journée
  •     Port de masque est obligatoire en cours
  •     Du gel hydroalcoolique disponible à l’entrée de toutes les salles de cours
  •     Distanciation  physique d’1m latéral à respecter (hors TP)[1].
  •    Pour les TP, les étudiants sont répartis dès leur entrée sur différents postes de travail par l’enseignant et/ou le technicien. Le respect des consignes données par l’enseignant et/ou le technicien est obligatoire
  •     Dans les salles ne disposant pas d’une VMC, les fenêtres (et éventuellement la porte d’entrée) resteront ouvertes
  •     Les étudiants peuvent être invités à nettoyer leur poste de travail

Quels sont les consignes en dehors des cours ?

  •     Aucune salle libre-service (informatique ou simple salle de cours) ne sera mise à disposition
  •     Les pauses (inter-cours) peuvent être prises à l’extérieur, en limitant le brassage des groupes entre eux et en respectant la distanciation physique. Les étudiants sont toutefois encouragés à rester dans les salles de cours pendant les pauses (port du masque si plus de distanciation)
  •     Les brassages de groupes à l’intérieur sont interdits, en particulier dans le hall d’entrée et le hall GC. Les distributeurs sont condamnés, ainsi que les fontaines à eau. Prévoir son propre récipient (bouteille d’eau ou gourde)
  •     L’accès à la bibliothèque est réservé en priorité aux primo-entrants (1GX, FISE S5 AST & CPGE, FISA S5, étudiants étrangers, licence GC). Les places sont limitées pour permettre la distanciation physique. En arrivant, les étudiants doivent s’inscrire sur un registre avec leur nom, la date et l’heure de leur arrivée
  •     Tous les étudiants sont invités à respecter les mêmes gestes barrières hors ENISE qu’à l’ENISE

Restauration

  •     Les étudiants sont invités à s’organiser pour déjeuner en dehors de l’école (cafet, CROUS, chez soi). S’ils amènent leur repas, ils devront le consommer dans les parties extérieures de l’école

[1] Tout étudiant qui ne respectera pas les consignes sera convoqué par la directrice des études pour une mise au point et éventuellement l’engagement de sanctions.

Réalité virtuelle et augmentée

L’ENISE à la pointe en réalité virtuelle et augmentée
Mieux comprendre pour mieux apprendre !


L’une des spécificités de l’ENISE est de développer ses propres applications en réalité virtuelle ou augmentée comme supports pour des TD de chimie, mécanique du solide et génie civil.

Deux applications, financées par l’Université de Lyon dans le cadre d’un appel à projet Innovation pédagogique, seront prêtes pour la rentrée prochaine en chimie et en mécanique du solide.
« L’objectif est de donner un support complémentaire aux enseignants afin de faire comprendre aux apprentis des concepts fondamentaux parfois perçus comme  abstraits », explique Patrick Baert, responsable de l’activité réalité virtuelle (XVR). Les apprentis ont ainsi la possibilité de travailler sur des cas concrets. Une application de réalité augmentée*, téléchargeable sur smartphone, leur permet de visualiser une grue avec une masse au bout d’un câble. « Si les apprentis calculent mal la trajectoire de la masse, ils se rendent tout de suite compte qu’il y a un problème », indique l’ingénieur en génie mécanique. L’application, MSI_APP, a été développée par Rudy Njeujip Kouaja, étudiant en 4e année. Elle sera disponible en Open Source.

Un autre logiciel, conçu par Avédis Melkonian, lui aussi en 4e année, sera mis en place dans les TD de chimie. Grâce à un casque de réalité virtuelle, les apprentis vont pouvoir comprendre les trajectoires des orbitales atomiques. « A la place d’un dessin en 2D sur un tableau, l’apprenti va pouvoir visualiser en 3D le comportement des électrons dans un atome », poursuit Patrick Baert.

La réalité virtuelle prend aussi tout son sens dans le domaine du  génie civil. Opérationnel depuis la rentrée 2019, un troisième logiciel simule l’acoustique d’un bâtiment en fonction des matériaux utilisés. « Les étudiants entendent les répercussions du bruit selon le matériau choisi pour une cloison. Le logiciel leur permet de calculer la variation du niveau sonore d’une pièce à l’autre. » Ces logiciels et applications, développés par les étudiants de génie physique, sont demandés par les enseignants d’autres filières et viennent ainsi compléter l’offre de formation en chimie et génie mécanique. Un bel exemple de collaboration !

*La réalité augmentée désigne une interface virtuelle qui vient enrichir la réalité en y superposant des informations complémentaires. Les enseignants utilisent de plus en plus cette technologie. Elle permet aux étudiants de visualiser en 3D des données complexes.

Patrick Baert est ingénieur en génie mécanique. Il a rejoint l’ENISE en 2007 pour faire de l’innovation. Il est aujourd’hui responsable de l’activité réalité virtuelle (XVR)
 

Avis de soutenance de thèse de doctorat Landry GIRAUD

AVIS DE SOUTENANCE DE THESE DE DOCTORAT

SOUTENANCE EN VISIOCONFERENCE
Via Teams


 Vendredi 3 juillet 2020 à 10 heures
 
 Monsieur  Landry GIRAUD

Soutiendra une thèse de doctorat de l’Université de Lyon

opérée conjointement au sein de l’Ecole Centrale de Lyon
et de l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Saint-Etienne

Spécialité : Mécanique et Ingénierie


Sujet de la thèse : Apports au dimensionnement en fatigue à faible nombre de cycles des assemblages soudés en S355

Thèse préparée à l’ENISE au laboratoire LTDS, en collaboration avec la société la société TRA-C industrie, 69490 VINDRY-SUR-TURDINE, la société Haulotte Group, 42152 L'HORME et le CETIM 60304 SENLIS.
 
Travail scientifique codirigé par MM. Eric FEULVARCH, Directeur de thèse et Jean-Christophe Roux, Co-encadrant

Conjuguer développement durable et pédagogie innovante

Rencontre avec Céline Besançon

« Mes cours ont toujours été orientés vers le développement durable », explique Céline Besançon, référente Ingénierie Pédagogique, enseignante de chimie, matériaux et thermodynamique à l’ENISE. « Il faut faire prendre conscience à nos étudiants de l’urgence climatique », poursuit l’enseignante, diplômée de l’ENSIACET en 1997 et agrégée de chimie à l’ENS Lyon en 1998. Titulaire à l’ENISE depuis septembre 1999, elle y dispense des cours sur l’acidification des océans ou sur le stockage de l’énergie par batterie chimique. En tant que référente Ingénierie Pédagogique depuis trois ans, elle souhaite créer davantage de lien entre enseignement et développement durable. Elle s’engage en ce sens notamment dans la mise en œuvre de la politique de développement durable de l’ENISE.

Développer l’innovation pédagogique

Autre impératif pour Céline Besançon : développer des projets transversaux et multidisciplinaires, en particulier auprès des apprentis.

Avec Jean-Pierre Cloarec, enseignant-chercheur en chimie à l’École Centrale de Lyon, Céline Besançon entend mettre l’accent sur des projets trans-établisements pour faire travailler des élèves de Centrale et des Eniséens.

A l’ENISE, plusieurs alternatives sont déjà proposées aux élèves ingénieurs et aux apprentis par les 60 enseignants-chercheurs et PRAG de l’école :

- Les cours inversés : Les étudiants travaillent leurs cours à la maison et les séances de cours magistral permettent de répondre à leurs questions, de travailler sur des cas concrets et d’aller plus loin dans la réflexion.

- Les cours renversés : Les étudiants préparent le cours à la maison et le restituent à la classe.

- Les projets transversaux, notamment dans le domaine du Génie Mécanique : Ils permettent de concevoir un produit en partant de l’analyse du besoin, voire d’une étude de marché, de concevoir le produit, et de le réaliser.

- Les débats : Ils ont l’avantage de développer l’esprit critique, avec des jeux de rôle notamment.

Une façon aussi de créer des synergies entre les élèves de différentes écoles. L’an dernier, des élèves de l’INSA et de l’ENISE ont débattu sur la question du nucléaire : « L’idée est d’entrainer une émulation, de les faire réfléchir et argumenter. Ce sont des approches différentes des évaluations classiques dans lesquelles on demande aux étudiants d’analyser une situation », indique Céline Besançon.

Des projets reportés

Des projets étaient en cours avant la crise du Covid-19. Fin mars, les élèves de troisième année auraient dû participer à une simulation de conférence sur les négociations internationales sur le climat (C-Roads), puis à une simulation autour du mix énergétique (En-Roads) afin de comprendre comment les choix énergétiques influent sur le changement climatique. Ces ateliers de simulations s’inspirent des conférences sur le climat organisées à l’ONU et des modélisations réalisées par l’ONG Climate Interactive. Mais les mesures de confinement ont mis à coup d’arrêt à ces projets innovants, qui devraient être reportés à l’année prochaine, si les conditions sanitaires le permettent.

Les nouveautés de la rentrée prochaine

•    Passage à l’approche par compétences pour la 1ère année de cycle ingénieur (3e année ENISE), puis en 2e année de cycle ingénieur en 2020-21, puis en 3e année en 2021-22.

•    Arrivée des projets transversaux dans la 1ère année de cycle ingénieur en FISE (Formation Initiale sous statut étudiant) pour tous, étudiants à l’ENISE depuis 2 ans ou nouveaux entrants (CPGE, IUT…). Auparavant, les projets transversaux étaient réservés aux apprentis.


Céline Besançon

•    Diplôme d'ingénieur chimiste ENSIACET, 1997
•    Agrégation chimie passée à l'ENS Lyon, 1998
•    Titularisation à l'ENISE en septembre 1999
•    Master 2 Génie des matériaux de l'ECL, 2003
•    Référente Ingénierie Pédagogique à l'ENISE depuis 2017

La Région AuRA finance depuis plusieurs années, ces initiatives dans le cadre du dispositif enseignement supérieur "Contrats d'Objectifs et de Moyens" pour mettre en place des "pédagogies innovantes".

ENISE Ecole nationale d'ingénieurs de Saint-Etienne
  • Diminuer la taille du texte
  • Réinitialiser la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte

English (UK) Français (FR)