Actualités

Apprentissage bois

Apprentissage bois : la construction hors site

Les apprentis de 4ème année Génie Civil, spécialité Bois, Construction Mixte ont pu se former aux techniques de la construction hors site grâce aux liens de longue date avec l’entreprise Ossabois, implantée à St Julien la Vêtre.
La construction hors site révolutionne la construction classique en appliquant un process industriel au bâtiment et en mettant en place une production standardisée et industrialisée limitant la phase chantier lors de l’assemblage. Des délais réduits de 40 à 50%, une nette amélioration de la qualité « industrielle » pour des coûts équivalents sont les apports de cette technique.
Après une formation théorique à l’ENISE, les apprentis ont pu s’immerger dans une application concrète directement au sein d’Ossabois. Ils ont travaillé sur un projet actuel de la caserne de Bron, près de Lyon sur les domaines du Bureau d’Études/Méthodes, de la supply-chain (achats et approvisionnement) et de la production. Ils ont été directement  encadrés par les responsables des différents services qui se sont toujours rendus disponibles pour leurs questions.

Et les élèves, que pensent-ils de cette démarche ?

 « L’exercice demandé, a été de nous mettre à la place des différents services, lors de la réception d’un nouveau projet et de créer la chaine de production du projet, de la réception à la production. Un projet déjà réalisé nous a été confié, un projet de 102 modules pour la création d’une caserne pour l’armée.»  Idries, apprenti Génie Civil, spécialité Bois, Construction Mixte 4ème année.
« Le contexte "professionnel" permet de se glisser dans un "VRAI" projet d'une entreprise et donc participer à une opération "hors du commun" pour la plupart des constructeurs ».  Lilian, apprenti Génie Civil, spécialité Bois, Construction Mixte 4ème année.

« Les différents témoignages que nous avons pu recueillir nous a permis d’analyser et de comprendre le fonctionnement de chaque service (bureau d’études, supply-chain, travaux...) ainsi que leurs différents liens »  Florian, apprenti Génie Civil, spécialité Bois, Construction Mixte 4ème année.

En remerciant Mr Martin, responsable du service opérations et le personnel d’Ossabois qui a rendu possible cette expérience formatrice sans compter leur temps.

Journée de la recherche de l'EDSIS

La journée annuelle de la recherche de l'EDSIS (École Doctorale Sciences Ingénierie Santé) se déroulera cette année à l’UJM le jeudi 13 juin 2019 autour du thème :

« les possibilités d'emploi après le doctorat »

Cette journée est ouverte à tous les doctorants et enseignants chercheurs.

Comme chaque année, le concours poster sera ouvert aux doctorants de 2ème année (participation obligatoire)

Voir l'affiche de la journée de la recherche

Biennale 2019

L’ENISE était présente, à travers les travaux de la spécialité Génie Physique, parcours Génie Sensoriel, à la 11ème édition de la Biennale Internationale de Design de Saint-Étienne qui s'est déroulée du 21 mars au 22 avril 2019 à la Cité du Design.

Le premier projet, « L’objet, source d’émotion », est inspiré de la chaise « Icicle Chair ©» réalisée par le designer iranien Ali Alavi qui a remporté le
A’ Design Award & Competition en 2014 dans la catégorie Conception de meubles, d’objets de décoration et d’articles de maison. A partir de la chaise Ikea éco-conçue par J Löfgren  et J. Pertersson, un scan 3D a été réalisé pour récupérer les courbes internes et externes du dossier et de l’assise. Après une phase de retouche et modélisation 3D, la coque modélisée est imprimée en 13 parties peintes et assemblées par collage pour réaliser 4 chaises « repoussantes », qui malgré leur design agressif, proposent une assise douce et confortable.

Le deuxième projet met en valeur un prototype de piano à destination des personnes malvoyantes. Un premier travail sur les différentes formes de pianos (pianos à queue, piano droit, piano numérique, synthétiseur, piano virtuel..) a été fait pour mettre en évidence que la disposition, les dimensions et les couleurs des touches sont universels. Ensuite, les étudiants ont travaillé sur un projet de conception et fabrication de « touches de piano » afin de permettre l’apprentissage du piano plus facilement en offrant des repères « tactiles » aux personnes malvoyantes.

Le troisième projet, « Touchez et devinez, porte sur la création de 5 boites  qui proposent une expérience « à l’aveugle » afin de déterminer lequel des deux matériaux présents est le vrai (chaque boite contient deux matériaux : un matériau réel et  un métamatériau imprimé en 3D) 

Après sélection du matériau réel, les étudiants ont réalisé l’acquisition numérique de la forme et du relief du matériau à l’identique à l’aide d’un scanner 3D, puis imprimé en 3D. En parallèle, un coefficient de duplication a été développé et calculé pour chaque échantillon, basé sur cinq descripteurs : la température, la rugosité, la dureté, la colorimétrie et la forme. Plus ce coefficient est élevé, plus le matériau dupliqué ressemble au matériau réel.
Les 3 projets sont exposés durant la Biennale dans l’espace Matériauthèque au sein de l’exposition : « les matières à curiosité ».

Hackathon International

Première participation de l’ENISE au Hackathon International  Invent For The Planet

Dans le cadre du partenariat avec Texas Agricultural and Mechanical University, l’ENISE a participé pour la première fois au Hackathon International Invent For The Planet organisé du 15 au 17 février 2019.
Contraction entre hack et marathon, le hackathon est un rassemblement sur une période donnée, habituellement de 48 heures, avec le but d’innover et de créer des solutions et des prototypes d’application autour d’un thème donné.
Lors du hackathon Invent For The Planet, des équipes de 30 universités de 20 pays dans le monde étaient en compétition autour des sujets auxquels le monde d’aujourd’hui se confronte : l’épuisement des ressources naturelles, la technologie au service de la santé, rendre les personnes âgées autonomes et connectées…
16 élèves ingénieurs, majoritairement en 3ème, 4ème et 5ème année de Génie Physique, répartis dans 3 équipes, participaient à la compétition.
Pendant les 48 heures de l’événement, ils n’ont pas ménagé leurs efforts : du brainstorming au choix du produit ou service, du prototypage à la création d’un teaser pour arriver à une présentation du projet de 10 minutes en anglais devant le jury.
Tout au long de ces deux journées et nuits, ils ont pu compter sur l’aide et les conseils bienveillants de leurs enseignants, sous la coordination de Clémentine Didier, responsable de la filière Génie Physique et Jonathan Pascal, Ingénieur en Génie Physique.
A la fin du week-end, un jury local a désigné l’équipe qui, via une vidéo, concourra devant un jury international qui choisira 5 finalistes… qui iront au Texas pour la grande finale fin avril 2019.
 

ENISE Ecole nationale d'ingénieurs de Saint-Etienne
  • Diminuer la taille du texte
  • Réinitialiser la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte

English (UK) Français (FR)