Articles

Chaire MISU

La chaire Industrielle MISU (Modélisation de l’Intégrité des Surfaces Usinées) contribue à concevoir et fabriquer en France des produits de plus en plus techniques et d’une fiabilité de plus en plus élevée. Ces produits concernent principalement les domaines de l’aéronautique, de l’énergie et de la santé (Figure 1).


Figure 1 : Produits concernés par le projet de chaire industrielle MISU

Cette augmentation du niveau technique et de la fiabilité des produits passe par la maitrise de la tenue en fatigue des composants qui elle-même repose sur la notion d’intégrité de surface. Cette notion d’intégrité de surface tient généralement compte dans la littérature de l’état microstructural du métal, du niveau de contrainte résiduelle et de la rugosité. Lors de l’élaboration de la surface d’une pièce, ces trois grandeurs sont imposées par le procédé d’usinage et notamment l’opération de finition (Figure 2).


Figure 2 : Lien entre procédés de fabrication et tenue en fatigue

Jusqu’à présent, la durée de vie des produits était validée en ayant recours à des campagnes expérimentales longues, couteuses et peu flexibles. Les travaux entrepris depuis une dizaine d’années concernant la simulation numérique des procédés ont permis d’envisager une prédiction informatique de l’intégrité de surface capable d’accélérer les processus de développement des produits tout en ayant une compréhension plus fine des phénomènes mise en jeu (Figure 3).


Figure 3 : Positionnement dans la chaine de fabrication des composants des travaux de prédiction numérique issus du projet

Pour mener bien ces travaux, l’ensemble de taches à réaliser ont été divisées en 3 workpackage (Figure 4).
•    Le premier propose d’explorer de nouveaux procédés de fabrication qui n’ont pas été abordés par les travaux existants,
•    Le deuxième propose d’intégrer l’environnement industriel associé aux procédés tels que l’usure des outils ou la lubrification.
•    Le troisième permettra la programmation d’une solution logicielle commerciale.



Figure 4 : Les 3 workpackages

L'Ingénierie et le Vieillissement des Tissus Vivants

 

Suite à l'évaluation internationale de l'ensemble des Équipex en juin dernier, veuillez trouver  le Rapport du jury international sur les activités de l'Équipex IVTV (Ingénierie et Vieillissement des Tissus Vivants) dont l'ENISE (Ecole Nationale d’Ingénieurs de Saint-Étienne) est un partenaire très actif dans le domaine de la Bio ingénierie des Tissus mous.

 

Hassan Zahouani : ENISE

 

 

 

Télécharger :

Rapport du jury
Évaluation internationale
La plaquette IVTV

Plateforme Technologique d'Enseignement et de Recherche

L’ENISE a regroupé tous ses équipements d’excellence et ses personnels ingénieurs et techniciens au sein d’une structure dénommée la PTER (Plateforme Technologique d’Enseignement et de Recherche) à destination de la formation de nos élèves ingénieurs, de la recherche au LTDS et du développement économique. L’objectif est de mutualiser, d’optimiser et de pérenniser les ressources de l’établissement en vue de soutenir son ambition d’excellence au service du monde économique et académique.

A titre d’exemple, l’ENISE accueille la plate-forme régionale ADDIFAB, qui constitue une référence internationale dans le domaine de l’impression 3D métallique.

 

La PTER regroupe aussi les moyens de recherche en Réalité Virtuelle.

      

Enfin la PTER dispose également d’importants équipements dans le domaine du Génie Civil.

 

L’ENISE investit chaque année 200 k€ dans ses équipements, auquel s’ajoute d’importants soutiens des collectivités territoriales. Ainsi, grâce au soutien de la région AuRA, l’ENISE investira 500 k€ de 2017 à 2019 pour compléter les équipements de la plate-forme ADDIFAB dans le domaine de la finition des pièces issues d’impression 3D métallique.

la plateforme ADDIFAB

Présentation de la plateforme ADDIFAB

Voir la liste du matériel

Voir la vidéo de présentation de la plateforme ADDIFAB

 

Inauguration de la plateforme ADDIFAB

La plateforme ADDIFAB a été inaugurée le vendredi 9 octobre 2015 à la maison des Pôles en présence de la presse locale.

Cette  plateforme met à la disposition des industriels et des laboratoires un ensemble d’équipements pour la Fabrication Additive, allant de la fabrication de la poudre au produit final. En effet, elle dispose d’un atelier complet d’usinage et de finition de surfaces de haute qualité. Hébergée à l’ENISE, son montage a bénéficié des financements de la région Rhône-Alpes, du Feder et du Conseil Général de la Loire.
 

Voir la vidéo de TL7 sur l'inauguration de la plateforme ADDIFAB

 

 

Docteur, Ingénieur docteur

Le Doctorat à l'ENISE

Une quarantaine d’étudiants préparent leur thèse de doctorat au sein du laboratoire LTDS sous la direction d'un Professeur de l’ENISE. L’ENISE délivre le grade de docteur de l’Université de Lyon, conjointement avec l'Ecole Centrale de Lyon au sein de l'Ecole Doctorale Sciences Ingéniérie Santé (EDSIS 488).


Les thèses soutenues récemment

Les modalités de constitution du jury et de soutenance doivent être conformes à la législation en vigueur (arrêté du 7 août 2006 relatif à la formation doctorale).

L'ENISE et l'Ecole Centrale de Lyon délivrent conjointement le diplôme de doctorat.

Les thèses à l’ENISE

 

Plus d'articles...

  1. Présentation
ENISE Ecole nationale d'ingénieurs de Saint-Etienne
  • Diminuer la taille du texte
  • Réinitialiser la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte

English (UK) Français (FR)