Manufacture Additive du Futur

L'accord de consortium de la Manufacture additive du futur (MAF) a été signé officiellement entre les différents partenaires le 17 décembre dernier, avec l’ambition du groupement de présenter aux PME une offre complète d'accompagnement dans leur transition industrielle et numérique.

Le consortium est constitué de trois établissements d'enseignement supérieur - l'ENISE, l’Ecole des Mines de  Saint-Etienne et l'Université Jean Monnet,  d’un centre technique - le Cetim, de  deux entreprises industrielles - HEF et WeAre Group, de l'Equipex Manutech et d’une organisation professionnelle - l'UIMM. MAF regroupe des compétences couvrant l'ensemble de la chaîne de valeur de la fabrication additive métallique, depuis la caractérisation de la poudre jusqu'à la finition de surface des pièces réalisées.  

Des moyens humains et matériels différenciants qui ont pour objectif d’accompagner 300 entreprises et former 1000 salariés d’ici 5 ans :
-    40 enseignants-chercheurs, chercheurs et doctorants
-    30 ingénieurs et techniciens
-    +20 projets avec des partenaires industriels
-    Deux chaires industrielles (la chaire 3D de l’ENISE et la chaire SaniFam de l’Ecole des Mines)
-    10 machines Power Bed Fusion
-    3 machines Direct Energy Deposition
-    1 machine metal binder jetting (unique)
-    1 machine technologie WAAM (en cours d’acquisition, unique)
-    8 plateformes de calculs, simulations et optimisations

Découvrez la plaquette « Manufacture Additive du Futur »

ENISE Ecole nationale d'ingénieurs de Saint-Etienne
  • Diminuer la taille du texte
  • Réinitialiser la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte

English (UK) Français (FR)