Réalité virtuelle et augmentée

L’ENISE à la pointe en réalité virtuelle et augmentée
Mieux comprendre pour mieux apprendre !


L’une des spécificités de l’ENISE est de développer ses propres applications en réalité virtuelle ou augmentée comme supports pour des TD de chimie, mécanique du solide et génie civil.

Deux applications, financées par l’Université de Lyon dans le cadre d’un appel à projet Innovation pédagogique, seront prêtes pour la rentrée prochaine en chimie et en mécanique du solide.
« L’objectif est de donner un support complémentaire aux enseignants afin de faire comprendre aux apprentis des concepts fondamentaux parfois perçus comme  abstraits », explique Patrick Baert, responsable de l’activité réalité virtuelle (XVR). Les élèves ingénieurs ont ainsi la possibilité de travailler sur des cas concrets. Une application de réalité augmentée*, téléchargeable sur smartphone, leur permet de visualiser une grue avec une masse au bout d’un câble. « Si le calcul de la trajectoire de la masse est incorrect, ils se rendent tout de suite compte qu’il y a un problème », indique l’ingénieur en génie mécanique. L’application, MSI_APP, a été développée par Rudy Njeujip Kouaja, étudiant en 4e année. Elle sera disponible en Open Source.

Un autre logiciel, conçu par Avédis Melkonian, lui aussi en 4e année, sera mis en place dans les TD de chimie. Grâce à un casque de réalité virtuelle, les les élèves vont pouvoir comprendre les trajectoires des orbitales atomiques. « A la place d’un dessin en 2D sur un tableau, l’apprenti va pouvoir visualiser en 3D le comportement des électrons dans un atome », poursuit Patrick Baert.

La réalité virtuelle prend aussi tout son sens dans le domaine du  génie civil. Opérationnel depuis la rentrée 2019, un troisième logiciel simule l’acoustique d’un bâtiment en fonction des matériaux utilisés. « Les étudiants entendent les répercussions du bruit selon le matériau choisi pour une cloison. Le logiciel leur permet de calculer la variation du niveau sonore d’une pièce à l’autre. » Ces logiciels et applications, développés par les étudiants de génie physique, sont demandés par les enseignants d’autres filières et viennent ainsi compléter l’offre de formation en chimie et génie mécanique. Un bel exemple de collaboration !

*La réalité augmentée désigne une interface virtuelle qui vient enrichir la réalité en y superposant des informations complémentaires. Les enseignants utilisent de plus en plus cette technologie. Elle permet aux étudiants de visualiser en 3D des données complexes.

Patrick Baert est ingénieur en génie mécanique. Il a rejoint l’ENISE en 2007 pour faire de l’innovation. Il est aujourd’hui responsable de l’activité réalité virtuelle (XVR)
 

ENISE Ecole nationale d'ingénieurs de Saint-Etienne
  • Diminuer la taille du texte
  • Réinitialiser la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte

English (UK) Français (FR)