Aller au contenu principal

Critères de sélection et conditions d'accès au programme


La sélection des candidats se fait sur présentation d'un dossier de candidature, d'une lettre de motivation et/ou d'un entretien de motivation, et est également basée sur les résultats académiques, le niveau de maîtrise linguistique et éventuellement les résultats des tests de langue.

Les absences et le comportement sont également pris en compte. La sélection dépend du nombre de places disponibles. La sélection est effectuée durant l'année académique précédant l'année de mobilité par la commission des départs. La commission est composée du département des études, du département des relations internationales, des responsables des différents domaines d'études, des référents stages selon les filières, des référents langues et points de contact pour les différents pays.

L’étudiant doit être inscrit à l'ENISE pendant l'année de mobilité pour remplir les conditions de participation.

 


Reconnaissance ECTS


Tous nos échanges sont basés sur des programmes établis en amont. Lors d’un nouvel accord ou d’un changement de maquette, les correspondants des deux entités, assistés des responsables de filières, mettent en parallèle les enseignements et, au vu du nombre de crédits ECTS ou d’heures d’enseignement, montent un programme d’études au plus près des exigences de chaque établissement (cours primordiaux, le cas échéant stage…).

 

Ainsi une année académique à l’étranger équivaut toujours à 60 crédits ECTS ; une période industrielle (stage/PFE) à 30 crédits ECTS. Ces crédits sont intégrés au cursus de l’étudiant à son retour sur la base du relevé de notes transmis.

Si jamais il venait à ne pas avoir validé toutes les matières prévues, il devrait alors suivre et valider les matières équivalentes à l’ENISE l’année suivante.

Si jamais l’une des matières inscrite à son plan d’études initial (learning agreement) venait à ne pas être enseignée le semestre concerné, la DRI choisirait, avec l’aide du partenaire, la meilleure solution de remplacement.

 

Pour les stages, l’évaluation se fait de manière conjointe par les tuteurs entreprise et ENISE sur la base d’une grille de critères liés au métier d’ingénieur.

Pour les étudiants étrangers, le correspondant au sein de l’établissement d’envoi et l’étudiant reçoivent le relevé de notes détaillé à l’issue des jurys (février et juin).

 


Système de notation de l’ENISE
 

Les élèves ayant validé les unités d'enseignement sont notés de A à E :

  • A pour "excellent" (10% de la promotion)
  • B pour "très bien" (25% de la promotion)
  • C pour "bien" (30% de la promotion)
  • D pour "satisfaisant" (10% de la promotion)
  • E pour "passable" (10% de la promotion)

 

Les étudiant n'ayant pas validé les unités d'enseignement (UE) sont notés :

  • FX pour "insuffisant" avec l'obligation de repasser l'examen
  • F pour "insuffisant" avec l'obligation de suivre une nouvelle session de formation sur cette UE

 

 

Politique linguistique


Mobilité sortante

Deux langues étrangères sont obligatoires à l’ENISE, l’anglais (suite décision de la CTI, l’obtention du diplôme est conditionnée à la validation du niveau B2 en anglais) et une seconde (allemand, espagnol ou italien).

Les étudiants peuvent en outre s’appuyer sur des séances de conversation ou d’initiation avec nos étudiants étrangers (espagnol, portugais…).

Si la langue du pays de mobilité n’est pas enseignée à l’Ecole, l’étudiant est informé des possibilités d’apprentissage extérieures.

 

Mobilité entrante

Les étudiants étrangers ont la possibilité de suivre des cours intensifs de français pendant l’été (1 à 2 mois au Centre de Langues de St-Etienne).

La rentrée officielle des étudiants étrangers à l’ENISE se fait de manière anticipée, par 2 semaines de cours intensifs de français (situations du quotidien, CV/LM, vocabulaire technique…) et visites (découverte de St-Etienne).

L’objectif est le niveau B2 pour le début des cours. L’offre de cours de français se prolonge tout au long de l’année avec 2h de cours hebdomadaires.

 


Avoir un handicap et partir étudier à l'étranger avec Erasmus +, c'est possible !


La Commission européenne et les pays participant aux programmes souhaitent soutenir la mobilité des personnes handicapées, quelles qu'elles soient (mentales, physiques, sensorielles ou autres).

Par conséquent, une aide supplémentaire est offerte à toute personne handicapée bénéficiant d'une mobilité Erasmus +. La procédure est réalisée avec l'aide du service des relations internationales de l'ENISE.

Cette aide complète la subvention «régulière» et prend en compte de nombreux facteurs.
Par conséquent, certains coûts liés aux besoins spécifiques de l'élève sont couverts sur la base des coûts réels estimés par l'Ecole. Ce financement complémentaire peut alors couvrir: le paiement d'un assistant (de jour ou de nuit), d'un assistant de soins personnels et le suivi médical; les coûts supplémentaires liés à un hébergement, un transport, du matériel éducatif ou autre.

 

La demande et les frais doivent évidemment être justifiés. Un formulaire doit être rempli et des preuves sont requises (comme des devis ou des reçus) avant le départ. Pour que cette demande de paiement supplémentaire soit acceptée, la demande doit être faite en bonne et due forme au moins un mois avant la date de départ.

 

 

Mobilité des enseignants et du personnel


Afin de renforcer et développer ses partenariats, l'ENISE est déterminée à favoriser la mobilité ERASMUS + des enseignants et des personnels, sortants comme entrants, et considère qu'ils deviennent alors de véritables ambassadeurs de nos relations académiques.


Quant à la mobilité sortante du personnel, un appel à candidatures est effectué une fois par an. Le CODIR (comité de direction) choisit le personnel habilité à demander une bourse ERASMUS + au regard de la nature des activités éligibles au programme, d'une connaissance suffisante de la langue qui sera utilisée pendant le séjour, de la qualité du projet de mobilité et de sa contribution au développement personnel et professionnel du candidat ainsi qu'au développement des relations entre l'institution cible et l'ENISE.

 



Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Cette publication (communication) n'engage que son auteur et la Commission européenne n'est pas responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations qu'elle contient.
 


 

Ressources utiles

 

Recevoir la plaquette